Vènerie

Quand les sous-bois d'automne jettent leurs derniers feux.

Près de 400 équipages de vènerie découplent en France, une inspiration infinie pour Arnaud Fréminet qui suit les chasses à courre depuis toujours, carnet de croquis en poche et appareil de photo autour du cou.

Simple spectateur, il glane des images, des souvenirs, des ambiances que ses pinceaux vont réinterpréter dans la douceur de l’atelier.

Ces travaux ne sont plus disponibles.

error: Désolé, le clic droit n\\\\\\\\\\\\\\\'est pas actif sur ce site.